Le blog immobilier de l’agence Arthurimmo Pont de Vaux
10 Juin

Un appartement en vente à Pont-de-Vaux peut intéresser un investisseur locatif parisien !

Vous vendez un appartement à Pont-de-Vaux ? Peut-être intéressera-t-il un investisseur locatif parisien ? L’année 2020 a donné des envies d’achat immobilier aux Parisiens, notamment les locataires. Mais leur projet s’est souvent heurté aux prix élevés de la capitale, phénomène accentué par le durcissement des règles d’octroi de crédit qui a baissé les capacités d’emprunt.

« Les banques en Île-de-France savent que l’achat de résidence principale dans la région est difficile. Si elles acceptent de financer les projets locatifs des locataires de la capitale, il faut néanmoins présenter des garanties solides : payer son loyer sans faute depuis des années et avoir un apport à hauteur des frais. Il peut être parfois plus intéressant pour les Parisiens d’approcher les banques régionales, qui connaissent mieux le tissu local, les quartiers et sauront situer les biens visés à Lyon ou Nantes par exemple », précise Pierre Chapon, président de Pretto.

Les grandes métropoles en région, favorites des Parisiens locataires
Lille, en tête des villes qui attirent les Parisiens, a tellement attiré d’investisseurs ces deux dernières années que le marché est saturé. Même les quartiers les moins bien cotés, comme Lille Sud, deviennent tendus. « A une dizaine de kilomètres, il est intéressant de regarder Roubaix qui offre un taux de rendement nettement supérieur (9,06% en moyenne) », recommande Thierry Vignal, président et cofondateur de Masteos.

Présentant des rendements élevés, Marseille (5,66% de rendement brut moyen) arrive en deuxième position. La cité Phocéenne Marseille mériterait de figurer en première place de par son potentiel de plus-value incontestable à moyen terme et un risque locatif – vacance ou impayés – en baisse constante au fil des années.

Bordeaux complète le podium, de par son statut de métropole, c’est une ville sûre pour investir. Elle fait partie des villes où la tension locative est excellente. Ce qui explique aussi pourquoi le rendement brut moyen n’y est pas très élevé (4,25%).

C.V. / MySweetProd © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée